Cette section a pour objectif de présenter un aperçu du fonctionnement et des possibilités que les études dans le domaine de l’industrie pharmaceutique vous offrent. En introduction vous trouverez un rappel sur le fonctionnement des études de pharmacie pour la filière industrie. Ce petit guide n’a pas la prétention d’être exhaustif. Nos informations viennent principalement du « Guide des études pharmaceutiques et des masters 2 », et du site du Leem que nous vous engageons pour plus de détail.

Introduction

Le premier cycle Le premier cycle des études pharmaceutiques (PACES + DFGSP), c’est à dire jusqu’à la 3ème année comprise, est commun à l’ensemble des étudiants en pharmacie.   

Le deuxième cycle Au cours du premier semestre du 2ème cycle de pharmacie (DFASP), c’est à dire en quatrième année de pharmacie, les étudiants devront effectuer un choix de filière entre : Officine, Internat et Industrie. Le 2ème semestre de quatrième les enseignement différeront en fonction de la filière choisis.La cinquième année est l’année hospitalo-universitaire, chaque étudiant (toutes filières confondus) a l’obligation d’effectuer un stage de 6 mois à temps plein en milieu hospitalier, qui sera organisé sur l’année selon les facultés (exemple : A Rennes, pour la filière industrie, un premier stage de 4 mois à mi-plein de septembre à décembre. Puis un stage de 2 mois à temps plein en juillet-août). Les étudiants en industrie de 5ème année afin de valider l’option d’application industrielle, doivent effectuer un stage d’une durée minimum de 3 mois dans une industrie, un laboratoire ou une entreprise pharmaceutique. L’étudiant devra trouver par lui-même ce stage.  

Le troisième cycle Le 3ème cycle des études de pharmacie en filière industrie peuvent être effectué de deux manières :

 

  • Cycle court

Les étudiants en plus de suivre les enseignement spécifiques à leur filière, doivent effectuer un stage de 6 mois à temps plein dans un établissement industriel. A la fin de ce stage les étudiants pourront entrer dans la vie active. Enfin durant cette année, la majorité des étudiants effectue un master professionnel spécialisé. Chaque faculté proposant ses masters spécialisés, l’étudiant devra aller terminer ses études dans la faculté dans laquelle se trouve le master qu’il a choisi.

 

  • Cycle long

En passant le concours de l’internat et en suivant un minimum de 4 ans de formations supplémentaires (l’équivalent de 8 semestre d’internat) pour la carrière de Pharmacien Industriel et Bio-Médical (PIBM). Les débouchés diffèrent en fonction des parcours choisis.


LES MASTERS

La plupart du temps les masters sont classés selon leur thèmes, et donc selon les secteur d’activités vers lesquels ces masters débouchés.

Ce guide des masters est essentiellement basé sur « le guide des études pharmaceutiques de l’ANEPF »

La plupart du temps ils sont rangés selon :

  • Recherches et développement
  • Production
  • Contrôle et assurance qualité
  • Affaires réglementaires
  • Marketing, gestion, management
  • Santé publique, environnement, pharmacovigilance
  • Autres

Il est à noter également que l’on ne parlera ici que des masters professionnels.

Recherche & développement

  • Produits de santé : Innovation, recherche et développement – Angers
  • Biologie et produits de santé – Besançon
  • Sciences de la vie et santé (spécialité neurosciences et comportement) – Besançon
  • Sciences de la vie et santé (spécialité signalisation cellulaire et moléculaire) – Besançon
  • Développement clinique du médicament – Caen
  • Développement de produits pharmaceutiques et nutritionnels – Clermont Ferrand
  • Sciences du vivant – Grenoble
  • Pharmacie galénique industrielle – Lille
  • Conception du médicament – Lille
  • Biotechnologie, développement de produit de santé, bio-réactifs – Limoges
  • Évaluation clinique (Médecine pharmaceutique) – Lyon
  • M2 Pharmacologie, Modélisation et essais cliniques (PHAME) – Lyon
  • Spécialité « Pharmacologie, pharmacocinétique des produits de santé » – Paris XI (Chatenay-Malabry)
  • Spécialité « Toxicologie humaine, évaluation du risque et vigilance » – Paris XI (Chatenay-Malabry)
  • M2 Évaluation en santé – recherche clinique (ERC) – Lyon
  • Chimie – Marseille
  • Pharmacie industrielle -Marseille
  • Métiers de la santé associés à la recherche clinique – Montpellier
  • Modélisation en pharmacologie clinique et épidémiologie – Nantes
  • Masters mention sciences du médicament – Paris Descartes
  • Toxicologie – Paris Descartes
  • Sciences et technologie biomédicale – Paris Descartes
  • Médicaments et autres produits de santé – Paris XI (Chatenay-Malabry)
  • Spécialité « Formulation production des médicaments, produits cosmétiques et autres produits de santé » – Paris XI (Chatenay-Malabry)
  • Développement pharmaceutique et essais cliniques – Poitiers
  • Génie physiologie biotechnologique et informatique – Poitiers
  • Chimie, Substances naturelles et médicaments (CSNM) – Reims
  • Pharmacologie – Strasbourg
  • Biotechnologies et innovations thérapeutiques – Strasbourg
  • Pharmacologie et métiers du médicament – Toulouse

 

Production

  • Développement pharmaceutique et fabrication industrielle des produits de santé – Bordeaux
  • Ingénieries pour la santé et le médicament – Grenoble
  • Produits de santé : Développement et distribution – Limoges
  • Bioproduction et contrôles – Lyon
  • Développement production – Lyon
  • Ingénierie de la santé – Montpellier
  • BioSciences et ingénierie de la santé (BSIS) – Nancy
  • Développement et contrôle des produits de santé – Nantes
  • Recherche et ingénierie en biosanté – Poitiers
  • Biotechnologies santé ingénierie et stratégies thérapeutiques – Reims
  • Analyse des médicaments – Strasbourg
  • Ingénierie pharmaceutique – Strasbourg
  • Ingénierie pharmaceutique (en alternance) – Strasbourg
  • Procédés de production, qualité et contrôle des produits de santé – Toulouse

Contrôle, Assurance qualité

  • Analyse chimique, contrôle du médicament et autres produits de santé – Bordeaux
  • Qualité du médicament et des produits de santé – Dijon
  • Management de la qualité des organisations – Lyon
  • Parcours contrôle qualité des produits de santé – Nantes
  • Assurance qualité microbiologique des produits de santé – Strasbourg

Affaires réglementaires

  • Stratégies juridiques et économiques de mise sur le marché des produits de santé – Bordeaux
  • Réglementation du médicament dans l’Union Européenne – Lille
  • Affaires technico-réglementaires – Lyon
  • Economie, gestion et réglementation de la santé – Paris Descartes
  • Droits des industries des produits de santé – Paris Descartes
  • Spécialité « Développement et enregistrement international des médicaments » – Paris XI (Chatenay-Malabry)
  • Affaires réglementaires des industries de santé – Paris XI (Chatenay-Malabry)
  • Droit de la santé – Poitiers
  • Réglementation et droit pharmaceutiques – Strasbourg

Marketing, gestion, management

  • Sciences technologies et organisation de la santé – Anger
  • Management de projets et innovations en biotechnologie (BIOTIN) – Montpellier
  • Marketing des produits et services de santé – Nantes
  • Economie et gestion de la santé – Paris Dauphiné
  • Marketing de la santé – Paris VI
  • Spécialité « Marketing pharmaceutique » – Paris XI (Chatenay-Malabry)

Santé publique, environnement, pharmacovigilance

  • Santé publique et environnement – Besançon
  • Pharmaco-épidémiologie et pharmacovigilance – Bordeaux
  • Eau – santé – Bordeaux
  • Toxicologie professionnelle et environnementale – Lille
  • Master Santé publique – Lyon
  • M2 Epidémiologie et gestion des risques (EPIRIS) – Lyon
  • Prévention des risques et nuisances technologiques – Marseille
  • Santé publique et risques environnementaux (SPRE) – Nancy
  • Mention Santé publique : sécurité sanitaire et qualité des soins – Paris Descartes
  • Environnement – Paris XI (Chatenay-Malabry)

Autres

  • Entreprise de produits alimentaires du terroir – Clermont-Ferrand
  • Sciences du risque dans le domaine de la santé – Clermont-Ferrand
  • Cosmétologie industrielle – Lyon
  • Dispositifs médicaux et médicaments associés – Lyon/Grenoble
  • Criminalistique – Lyon
  • Biotechnologies Microbiologie Aliment Nutrition Environnement (BioMANE) – Nancy
  • Production et réglementation des produits de santé/qualité et gestion des risques en santé – Tours

LES ECOLES

Plutôt que de faire un master en université, il est également possible de passer par certaines grandes écoles qui offrent certains mastères (par opposition aux masters propres aux universités) ou formations aux étudiants en pharmacie qui se destinent à la pharmacie industrielle.  

 Les écoles d’ingénieurs

Les écoles d’ingénieurs offrent un parcours un peu particulier : Elles sont intégrées en 6ème année de pharmacie, comme un master classique, mais dure 2 ans (il faut rajouter un an à la durée classique des études de pharmacie). Ces écoles offrent une double compétence à leur diplômés : On parle de Pharmacien-Ingénieur. Les étudiants diplômés de ces écoles sont donc pharmacien et ingénieur en chimie. Il est également possible selon les écoles de pouvoir suivre une préparation à distance au cours de la 5ème année. Les écoles concernées :

  • ENSIC (Ecole Nationale Supérieur des Industries Chimiques) – Nancy
  • Les mines D’albi

 

Les écoles de marketing et management :

Ce sont des grandes écoles de commerces qui proposent des mastères ouvert aux étudiants en santé, et notamment aux pharmaciens, qui se destinent à l’industrie pharmaceutique. Ce sont des mastères spécialisés dans le domaine du marketing et du management. Les écoles concernées

  • HEC (Haute Ecole de Commerce) – Paris
  • IMIS (Insitut de Management des Industries de la Santé) – Lyon